WidgetAvisVerifies

Filtrer

Région

Appellation

Couleur

Millésime

Contenance

Château Beychevelle

Le Château Beychevelle fait partie des vins les plus goûteux de France. Riche en histoire, ce Cru Classé est produit dans un domaine viticole de 250 hectares, dont 90 hectares consacrés aux vignes. Le prestigieux Château porte le nom de la commune dans laquelle il se trouve : Saint-Julien-Beychevelle. Qu’est-ce qui distingue ses vins ? Quelle est son histoire ? Où se trouve le domaine et quelles sont ses spécificités ? Quelles sont les conditions de maturation ? Enfin, qu’est-ce qui distingue le vin du Château Beychevelle en termes de saveurs ? Poursuivez la lecture pour tout savoir sur le sujet.

Château Beychevelle : présentation du château

Terre de vin et de légende, le domaine du Château Beychevelle produit l’un des meilleurs vins de France. Il s’agit du 4e Grand Cru Classé de Saint-Julien. Le prestigieux Château se distingue par ses trois siècles d’histoire. Reconstruit en 1757, il fait partie des fleurons du Bordelais. Depuis des siècles, les différents propriétaires du Château Beychevelle l’ont doté des meilleures parcelles. C’est un vaste domaine de 250 hectares où la tradition n’a rien perdu de son charme et de ses saveurs.

L'histoire du Château Beychevelle et les différents propriétaires

Au fil des siècles, de puissantes familles se sont succédées dans ce prestigieux domaine. Il faut rappeler que le tout premier château a été construit en 1565, soit bien avant celui de Beychevelle que nous connaissons aujourd’hui. C’était une initiative de l’évêque François de Foix-Candale.

L'ère du duc d'Épernon

Après son décès, c’est sa nièce qui a hérité du château. Elle était l’épouse du premier Duc d’Épernon, Jean-Louis Nogaret de la Valette. Ce dernier était également le grand amiral de France et mignon du roi de l’époque, Henri III. Le duc occupait également le poste de gouverneur de Guyenne. C’est au début du XVIIe siècle que le Duc d’Épernon devient le propriétaire du premier Château Beychevelle.

La reconstruction du Château Beychevelle

Il a fallu attendre 1757 pour que l’édifice soit reconstruit, ce qui a donné naissance au Château Beychevelle que nous connaissons de nos jours. C’était un projet mené par le marquis de Brassier de Brudot qui fut le nouveau propriétaire du domaine. C’est une grande famille de barons. C’est à son époque que le vin du Château Beychevelle a commencé à acquérir son statut de Grand Cru. C’était au cours du XVIIe siècle.

La Révolution Française et au-delà

Le séjour des Brassiers dans le Château Beychevelle ne s’est pas prolongé après 1789, date de la prise de la Bastille qui a marqué le début de la Révolution Française. Tous ses biens, château compris, lui ont été confisqués au profit de la nouvelle Nation naissante. Le domaine a été racheté par Madame de Saint-Hérem, qui est née Brassier, mais elle l’a rapidement revendu en 1801 au richissime Jacques Conte, armateur bordelais.

À son tour, ce dernier a revendu le domaine en 1825 à Pierre-François Guestier, l’un de ses petits-neveux. Plus tard, en 1874, le riche banquier Armand Heine achète le Château Beychevelle. À son époque des travaux ont été entamés pour ajouter une aile au palais et pour rénover les chais.

L'époque Achille Fould

Pendant trois générations, le Château Beychevelle est resté la propriété de la famille Achille Fould. Parmi les propriétaires notables, il y avait Aymar Achille-Floud, un autre homme politique qui a été à l’origine du prestige de l’édifice.

Aujourd’hui, c’est Grands Millésimes, détenu par le Groupe Castel et Suntory, qui possède le Château Beychevelle. Le domaine est géré par Aymar de Baillenx, président de Grands Millésimes de France.

Château Beychevelle : le domaine et ses spécificités

Le domaine du Château Beychevelle se distingue par la forte densité de ses vignes : entre 8300 et 10000 pieds par hectare. Un système ingénieux y a été mis en place. Son objectif est de puiser dans les profondeurs de la terre afin d’apporter les nutriments nécessaires aux plantes. Le domaine compte un total de quatre cépages nobles médocains :

  • Cabernet Sauvignon (52 %)
  • Merlot (40 %)
  • Cabernet Franc (5 %)
  • Petit Verdot (3 %)

La superficie totale, pour rappel, atteint les 250 hectares, dont 90 hectares consacrés aux vignes. Le cœur du vignoble se trouve sur deux plateaux de graves garonnaises profondes. C’est tout juste en bordure de la Gironde. Cette situation permet de garantir les bonnes conditions pour permettre aux cépages bordelais de s’épanouir.

Le domaine comprend les célèbres croupes de graves médocaines. Pendant la nuit, le terrain a la capacité de redistribuer la chaleur du soleil emmagasinée pendant la journée. Il est aussi capable de drainer les excès d’eau de pluie. Pour les vignes, il s’agit donc des conditions idéales pour faire mûrir le raisin.

Les domaines à proximité du château

Parmi les grands crus de Saint Julien, à côté du château Beychevelle, on retrouve les vins des châteaux Léoville Las Cases, Léoville Barton, Ducru Beaucaillou, Branaire Ducru, Gruaud Larose, Lagrange, Léoville Poyferré et Talbot.

Les conditions de maturation du vin château Beychevelle sur le vignoble et les vendanges

D’une manière générale, les dates de vendanges ont lieu entre fin septembre et octobre. Leur achèvement se produit, globalement, à la mi-octobre si les conditions climatiques sont réunies. Il faut également noter que les conditions de floraisons sont plutôt imparfaites durant la première partie de la saison. Le vignoble est très sensible à la sécheresse, sachant que la France – comme d’autres pays – a été touchée par des canicules exceptionnelles durant l’été 2022.

Toutefois, le retour des pluies de septembre a été favorablement accueilli par les cultivateurs. Cette humidification et ce rafraîchissement du climat devraient permettre de garantir une récolte d’un bon raisin encuvé et de bonne qualité.

Les saveurs du vin du Château Beychevelle

Les saveurs du vin du Château Beychevelle dépendent du millésime. Un Château Beychevelle 2020 présente par exemple, un bouquet parfumé, capiteux et aux arômes précis et chatoyants. C’est un doux rappel des prairies d’été. On apprécie également ses notes de feuilles de thé et de fougères. Ce vin appartient aux millésimes flamboyants.

On trouve également le Château Beychevelle 2018. Celui-ci se distingue par un nez de gauche saveur chocolat et de liqueur de prune. Généralement, en fonction du vin et de l’année, le goût est plutôt fruité avec de belles notes aromatiques.

Les meilleurs millésimes du Château Beychevelle

Parmi les meilleurs millésimes du Château Beychevelle, on trouve les produits suivants :

  • Château Beychevelle 2016 : 95+/100.
  • Château Beychevelle 2020 : 94-96/100
  • Château Beychevelle 2018 : 95/100
  • Château Beychevelle 2017 : 94+/100
  • Château Beychevelle 2019 : 94/100
  • Château Beychevelle 1990 : 90/100
  • Château Beychevelle 1987
  • Château Beychevelle 1967
  • Château Beychevelle 1966