WidgetAvisVerifies

Filtrer

Région

Appellation

Couleur

Millésime

Contenance

Vins de Bordeaux Pessac-Léognan

Tous nos vins de l'appellation Pessac-Léognan

Les vins de Bordeaux Pessac-Léognan

Le nom Pessac-Léognan s’est illustré depuis le Moyen-Âge. Elle englobe quelques-uns des meilleurs vins produits dans le vignoble bordelais. Elle compte 10 communes dont on cite Pessac, Canéjan, Talence ou encore Gradignan. Les spécificités de ces vins, les cépages utilisés pour le produire, les mets à accorder et les grands crus de cette appellation.

Le Pessac-Léognan désigne l’ensemble des vins produits dans la région de Graves, au cœur du vignoble bordelais. Il couvre une superficie plantée de 1 610 hectares. La production annuelle moyenne est approximativement de 65 000 hectolitres, avec en majorité des vins rouges (près de 80 %). Cette région se démarque par un climat océanique et un sol de graviers. L’appellation est officiellement reconnue depuis 1987.

Ce vin porte deux labels importants témoignant de sa grande qualité :

  • AOC (distinction française) : Appellation d’Origine Contrôlée
  • AOP (distinction européenne) : Appellation d’Origine Protégée

Vous remarquerez que le vin Pessac-Léognan rouge se révèle par une robe d’un rouge intense, marqué par des reflets profonds violets. On distingue un nez particulièrement délicat où priment les arômes fruités, dominés par le cassis notamment avec des notes florales en second plan. En dégustation, vous serez marqué par la profondeur de ce vin tannique. Sa palette aromatique immuable offre une expérience exceptionnelle.

D’un autre côté, le vin Pessac-Léognan blanc est reconnaissable grâce à sa robe jaune dorée. Il a un corps transparent où apparaissent des reflets verts, signe d’un vin remarquable. Le nez de ce vin blanc réunit des notes acidulées, une nuance de miel d’acacia où l’on retrouve quelques notes épicées. En bouche, vous dégusterez un vin rond mais puissant qui se caractérise par une certaine acidité.

Les grands crus de Pessac classés

Sous l’appellation Pessac-Léognan, nous distinguons 16 crus figurant dans le classement des vins de Graves. Il y a 7 crus en rouge, 3 crus en blanc et 6 crus en rouge et blanc. Parmi les vins classés rouges, il faut citer le célèbre Château Haut-Brion puisqu’il s’agit du Premier cru classé en 1855. il y a aussi :

  • Château La Mission Haut-Brion
  • Château Haut-Bailly
  • Château de Fieuzal
  • Château Pape Clément
  • Château Smith-Haut-Lafitte
  • Château La Tour-Haut-Brion
 

Dans les Classés blancs nous évoquerons :

  • Château Couhins-Lurton
  • Château Couhins
  • Château Laville Haut-Brion
 

Enfin, les Classés rouges & blancs comptent :

  • Château Bouscaut
  • Château Olivier
  • Château Carbonnieux
  • Château Latour Martillac
  • Domaine de Chevalier
  • Château Malartic-Lagravière

AOC Pessac-Léognan : les cépages

Tout comme les autres vins bordelais, le Pessac-Léognan est issu de l’association entre différents cépages :

Le Pessac-Léognan rouge

Pour l’obtenir, on se base principalement sur un assemblage entre merlot et cabernet. Or, nous pouvons distinguer deux sortes de cabernet à savoir le sauvignon et le franc. C’est d’ailleurs grâce à ce cépage que la structure du Pessac rouge se démarque par une quantité de tannins élevée. Toutefois, les vins à partir d’un cépage de cabernet exigent une plus grande période avant d’être matures. Le cépage merlot permet d’avoir des vins d’acidité assez basse mais qui nécessitent également une période d’évolution moins importante.

Le Pessac-Léognan blanc

Afin de le réaliser, les producteurs utilisent un assemblage du cépage sauvignon et du cépage sémillon. Alors que le premier offre un spectre aromatique vigoureux, le second attribue à ce vin sa rondeur. Aussi, il est possible de relever la présence de cépage muscadelle dans certaines variétés du Pessac-Léognan blanc.

Quelques vins Pessac à découvrir absolument

L’appellation Pessac-Léognan englobe 68 châteaux et domaines. En voici quelques exemples :

Domaine de Chevalier

Ce vin rouge est dominé par les notes chaudes fruitées (cassis et mûre) qui fusionnent parfaitement avec un boisé épicé. Domaine qui compte à présent 45 hectares, il est géré en famille depuis son acquisition en 1983 par Olivier Bernard. Si vous choisissez un Domaine De Chevalier 2014 rouge, il est possible de le présenter à 18 °C. Ce grand cru a une capacité de garde qui peut aller jusqu’en 2027.

Château la Mission Haut-Brion

En 1983, les Domaines Clarence Dillon ont acheté ce vignoble dont l’histoire remonte à la fin du XVIIe siècle. Il compte 29 hectares au sein desquels 3,6 hectares sont dédiés à la production de vin blanc. Ce vin ancestral particulièrement souple a une robe claire avec un bouquet fruité. Avec une bouteille de Château La Mission Haut-brion 2015 blanc, vous pouvez préparer un risotto avec des Saint-Jacques. Aussi, veuillez servir votre vin à une température entre 10 à 12 °C.

Le château Bouscaut

Il s’agit d’un domaine de 50 hectares sublimé par une magnifique construction qui remonte au XVIIIe siècle. Il a été acheté vers 1979 par Lucien Lurton. Or, c’est à présent sa fille Sophie qui en assure la direction. Ce vin élevé en fût se distingue par son intensité qui combine des notes de beurre frais à des notes florales et fruitées. Nous vous recommandons particulièrement le Château Bouscaut 2019 qui peut être consommé jusqu’en 2030.

Le château Pape-Clément

Le domaine Pape Clément a une superficie totale de 63 hectares. C’est la propriété de Bernard Magrez que l’on surnomme à juste titre « l’homme aux quarante châteaux ». Il en a fait l’acquisition durant les années quatre-vingt. Ce vin rouge élevé en cuve et en fût est développé depuis le XIIIe siècle. Il a un bouquet aromatique particulier où l’on distingue des nuances fruitées et quelques notes minérales et boisées.

Si vous optez pour le Château Pape Clément 2015 rouge, sachez qu’il faut respecter une température de dégustation entre 17 à 18 °C, avec une consommation recommandée entre 2022 et 2030.

Les meilleurs millésimes

Dans le vaste catalogue des millésimes Pessac-Léognan, nous distinguerons des années particulièrement remarquables comme 2009, 2010, 2016 et 2018. Pour un Pessac-Léognan de très bonne qualité, vous pouvez choisir 2014, 2015, 2017 ou encore 2019. Aussi, 2008, 2011 et 2012 sont de bons millésimes. Or, 2007 et 2013 sont considérées comme des années moyennes. Lors de la sélection, il est impératif de tenir compte de la capacité de garde. En effet, un vin de qualité supérieure peut être préservé pendant de très longues années alors qu’un vin de qualité moyenne doit être consommé très vite, dans une marge inférieure à 5 ans de préférence.

AOP Pessac-Léognan : comment accorder votre vin ?

Qu’il s’agisse d’un simple apéro, d’un dîner d’affaires ou bien d’une cérémonie de mariage, il y a toujours un Pessac-Léognan pour sublimer vos événements. Ainsi, il est important de tenir compte des préférences de vos convives pour sélectionner la bonne bouteille. Dans cette perspective, les accords mets doivent être savamment pensés. Si vous optez pour un Pessac-Léognan rouge, choisissez un menu mettant en valeur les différents types de viandes. Ainsi, une côte de bœuf grillée, un gigot d’agneau ou un magret de canard seront des choix privilégiés. Aussi, un plateau de fromage ou encore une typique poêlée de cèpes à l’ail et au persil seront de parfaits accompagnements pour savourer toute la puissance aromatique de votre vin raffiné. Pour une expérience optimale, la température de dégustation conseillée est de 16 °C.

Les domaines à proximité

À proximité, nous distinguons des domaines d’exception. Au niveau du Médoc, nous trouvons le Pauillac, le Margaux, le Saint Julien, Pomerol ou encore le Saint-Estèphe. Aussi, le Sauternes et le Cérons s’imposent au sud. Dans la région de l’Entre-Deux-Mers, se situent les domaines où sont produits les vins Loupiac et Cadillac. Plus loin, dans le Libournais, évoluent les appellations prestigieuses comme Saint-Émilion et Pomerol.